Réponse de François Pointet – vert’libéraux

1. Quelle est votre vision de la place que la science informatique doit avoir dans l’école vaudoise ?

L’informatique, la systémique et la maîtrise du monde de l’information doit avoir une place en vue dans l’école vaudoise, Dès que les connaissances de mathématiques et de français sont suffisantes, il faut aborder cette branche. Cette connaissance de la numérisation et du monde de l’information doit être placé au même niveau que l’étude de la physique et de la philosophie.

2. Faut-il introduire un enseignement de l’informatique, une formation à la pensée computationnelle, et ce dès l’école primaire ? Comment assurer la qualité de cet enseignement alors que la plupart des enseignants ne sont eux-mêmes pas formés à cette discipline ?

Oui.

Il faut absolument que des enseignants formés soient à disposition pour cet enseignement. Sans formateurs efficaces, il n’existe pas de succès possible. Il faut donc passer par de la formation continue et mettre en place une formation pour les futurs enseignants intéressés.

3. Faut-il investir afin d’équiper chaque élève d’un appareil numérique personnel pour ses apprentissages ? Comment garantir la réussite de cette transition numérique ?

Oui, toutefois la maîtrise d’un outil ne signifie pas la maîtrise d’une matière. On peut prendre, comme parallèle, la maîtrise des mathématiques et l’utilisation d’une machine à calculer.

La réussite de la transition numérique ne peut avoir du succès qu’avec une aide du monde professionnel. Un certain nombre d’association du monde du développement sont à même d’offrir un appui décisif dans la réussite de cette mission.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *